VOLTARENPLAST 1% 5 Emplâtres Médicamenteux

10,39 €

sku: 3400939422343

Disponibilité : En stock

VOLTARENPLAST est utilisé dans le traitement local de courte durée en cas de traumatismes bénins douloureux : foulures, entorses ou contusions.
Pour application cutanée uniquement.

Pour : Adultes

Attention, un médicament n'est pas un produit comme les autres. Lisez attentivement la notice avant toute commande. Ne pas laisser à la portée des enfants. Si les symptômes persistent, demandez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
Compatible avec l'allaitement Femme enceinte
Le produit que vous commandez est un médicament, pour contrôler et valider votre commande par un pharmacien, conformément à l'article L.5121-5 du code de la santé publique, nous vous remercions de remplir avec soin le questionnaire suivant (pour plus d'informations, consultez la page Médicaments en ligne ) :
  

* zone obligatoire

10,39 €

Quantité maximale : 18
Nous contacter

 
VOLTARENPLAST est utilisé dans le traitement local de courte durée en cas de traumatismes bénins douloureux : foulures, entorses ou contusions. Pour application cutanée uniquement.
NOTICE ANSM - Mis à jour le : 14/01/2013 Dénomination du médicament VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux Diclofénac sodique Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. · Si vous avez d’autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien. · Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. · Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien. · Si les symptômes s'aggravent ou persistent après 3 jours, consultez un médecin. · Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si vous ressentez une aggravation des effets mentionnés, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Sommaire notice Dans cette notice : 1. Qu'est-ce que VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux et dans quels cas est-il utilisé ? 2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux ? 3. Comment utiliser VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux ? 4. Quels sont les effets indésirables éventuels ? 5. Comment conserver VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux? 6. Informations supplémentaires. 1. QU’EST-CE QUE VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ? Classe pharmacothérapeutique VOLTARENPLAST est un médicament qui soulage la douleur. Il fait partie de la classe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Indications thérapeutiques VOLTARENPLAST est utilisé dans le traitement local de courte durée en cas de traumatismes bénins douloureux : foulures, entorses ou contusions. Pour application cutanée uniquement. 2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux ? Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament Sans objet. Contre-indications N’utilisez jamais VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux : · si vous êtes allergique (hypersensible) au diclofénac, au propylèneglycol, au butylhydroxytoluène ou à l’un des autres composants contenus dans VOLTARENPLAST, · si vous êtes allergique (hypersensible) à d’autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’acide acétylsalicylique ou l’ibuprofène, · en cas d’antécédents d’asthme, de réaction cutanée ou de renflements à l’intérieur du nez provoquant une irritation faisant suite à la prise d’acide acétylsalicylique ou d’autres AINS, · si vous êtes atteint d’un ulcère digestif en évolution, · sur des plaies cutanées quelle que soit la plaie (par exemple écorchures, coupures, brûlures), dermatite exsudative, des lésions cutanées infectées ou des lésions d’eczéma, · pendant les trois derniers mois de la grossesse, · chez l’enfant et l’adolescent de moins de 16 ans. Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales Faites attention avec VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux : · Si vous êtes atteint ou avez été atteint d’asthme ou d’allergies, l’utilisation de ce médicament risque d’entrainer un spasme des muscles bronchiques (bronchospasme), pouvant causer des difficultés pour respirer. · l’apparition d’une éruption cutanée après application impose l’arrêt immédiat du traitement. · en cas de maladie rénale, cardiaque ou hépatique, en cas d’antécédents ou d’atteinte d’ulcère gastro-intestinal, en cas de maladie intestinale inflammatoire ou de saignement digestif. La survenue d’effets indésirables peut être minimisée, par l’utilisation de la dose la plus faible possible pendant la durée de traitement la plus courte possible nécessaire au soulagement des symptômes. PRECAUTIONS IMPORTANTES · En cas de persistance des symptômes au delà de 3 jours, un médecin doit être consulté. · Ne jamais appliquer l’emplâtre sur les yeux ni les muqueuses et éviter tout contact avec les yeux et les muqueuses. · VOLTARENPLAST doit être appliqué sur une peau intacte, saine et ne doit pas être appliqué sur une plaie ou sur une blessure ouverte. · Ne pas utiliser l’emplâtre sous pansement occlusif. · VOLTARENPLAST doit être utilisé avec précaution chez les patients âgés, qui sont davantage sujets aux effets indésirables. Après le retrait de l’emplâtre, évitez l’exposition de la zone traitée aux rayonnements solaires (soleil ou cabines UV) pendant environ une journée afin de réduire tout risque de photosensibilité. Ne pas administrer de manière simultanée, tout médicament contenant du diclofénac ou d’autres AINS, par voie orale ou locale. Interactions avec d'autres médicaments Prise ou utilisation d'autres médicaments Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien, si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s’il s’agit d’un médicament obtenu sans ordonnance. Dans des conditions normales d’utilisation de VOLTARENPLAST, la quantité de diclofénac passant dans le sang est très faible, si bien que les interactions décrites pour le diclofénac par voie orale sont peu probables. Interactions avec les aliments et les boissons Sans objet. Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives Sans objet. Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement Grossesse et allaitement Bien qu’étant rares, des anomalies ont été rapportées chez les nourrissons dont la mère avait pris des AINS durant la grossesse. Pendant les 6 premiers mois de la grossesse, VOLTARENPLAST ne peut être utilisé que sur les conseils de votre médecin. Pendant les trois derniers mois de la grossesse, il ne faut en aucun cas utiliser VOLTARENPLAST en raison du risque d’augmentation des conséquences graves pour la mère et l’enfant (voir le paragraphe « N’utilisez jamais VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux »). Le diclofénac passe en très faibles quantités dans le lait maternel. Aucune observation d’effets indésirables n’ayant été faite sur le nourrisson, il n’est généralement pas nécessaire de suspendre l’allaitement pendant une utilisation de courte durée. VOLTARENPLAST ne doit toutefois jamais être appliqué directement sur les seins. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament. Fécondité L’utilisation de VOLTARENPLAST n’est pas recommandée aux femmes souhaitant concevoir un enfant, ayant des difficultés à concevoir un enfant ou en cours d’investigation pour rechercher une cause d’infertilité. Sportifs Sans objet. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines Conduite de véhicules et utilisation de machines Aucun effet de VOLTARENPLAST sur l’aptitude à conduire des véhicules et utiliser des machines n’est attendu ou seul un effet négligeable. Liste des excipients à effet notoire Informations importantes concernant certains composants de VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux Ce médicament contient du propylèneglycol (E1520) et peut induire des irritations de la peau. Ce médicament contient du butylhydroxytoluène (E321) et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple : eczéma) ou une irritation des yeux et des muqueuses. 3. COMMENT UTILISER VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux ? Instructions pour un bon usage Sans objet. Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement Posologie Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin ou décrite dans cette notice pour l’utilisation de VOLTARENPLAST. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien. La dose habituelle est : Adultes Appliquez un emplâtre antalgique sur la région douloureuse deux fois par jour (matin et soir). La dose maximale totale pouvant être utilisée est de deux emplâtres par jour, même s’il y a plus d’un traumatisme à traiter. Ne pas traiter plus d’une région douloureuse à la fois. Enfants et adolescents de moins de 16 ans Du fait de l’absence d’étude spécifique, VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux ne doit pas être utilisé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 16 ans. Personnes âgées Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients âgés qui sont plus sujets aux effets indésirables. Patients souffrant d’insuffisance rénale ou hépatique Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale. Mode d’administration A utiliser exclusivement en application sur une peau intacte et saine. Pour une application sur la peau uniquement. Ne pas appliquer lors du bain ou de la douche. Ne pas ingérer ! 1. Ouvrez le sachet contenant l'emplâtre, en découpant suivant le pointillé. 2. Extrayez un emplâtre et refermez soigneusement le sachet en appuyant sur la fermeture. 3. Retirez le film protecteur de la surface adhésive de l'emplâtre. 4. Ensuite, appliquez l'emplâtre sur la région douloureuse. Au besoin, maintenez l’emplâtre antalgique en utilisant filet élastique. Ne recouvrez jamais l’emplâtre avec un pansement hermétique (occlusif). Ne découpez jamais l’emplâtre. Après utilisation de l’emplâtre, pliez-le en deux avec la face adhésive vers l’intérieur. Durée du traitement Sur base de données limitées disponibles, un traitement d’une courte durée est recommandé. N’utilisez jamais VOLTARENPLAST pendant plus de trois jours sans consulter votre médecin. Il n'y a pas de bénéfice thérapeutique si vous utilisez VOLTARENPLAST pendant plus de 7 jours. Chez les adolescents âgés de plus de 16 ans et les adultes, si une utilisation de plus de 7 jours est nécessaire pour soulager la douleur ou si les symptômes s'aggravent, les parents des adolescents / les patients sont invités à consulter un médecin. Si vous avez l’impression que l’effet de VOLTARENPLAST est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien. Symptômes et instructions en cas de surdosage Si vous avez utilisé plus de VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux que vous n’auriez dû : Consultez votre médecin s’il apparaît de nets effets indésirables après une utilisation incorrecte de VOLTARENPLAST ou après un surdosage accidentel (par exemple chez l’enfant). Il vous indiquera les mesures à prendre, en fonction de la gravité de l’intoxication. Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses Si vous oubliez d’utiliser VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux : Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Risque de syndrome de sevrage Sans objet. Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien. 4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ? Description des effets indésirables Comme tous les médicaments, VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet. Par convention, la fréquence des effets indésirables est classée comme suit : · Très fréquents : atteinte de plus d’un patient traité sur 10 · Fréquents : atteinte de 1 à 10 patients traités sur 100 · Peu fréquents : atteinte de 1 à 10 patients traités sur 1 000 · Rares : atteinte de 1 à 10 patients traités sur 10 000 · Très rares : atteinte de moins d’un patient traité sur 10 000 · Fréquence inconnue : fréquence impossible à évaluer avec les données disponibles. Consultez immédiatement votre médecin et arrêtez d’utiliser l’emplâtre si vous constatez l’un des phénomènes suivants : éruption cutanée brutale avec démangeaisons (urticaire), gonflement des mains, des pieds, des chevilles, du visage, des lèvres, de la bouche ou de la gorge ; difficultés pour respirer ; diminution de la pression artérielle ou fatigue. Les effets indésirables possibles sont les suivants : Fréquents : réactions cutanées au site d’application, rougeur de la peau, eczéma, rougeur inflammatoire de la peau (incluant dermatite de contact et allergique), gonflement de la peau, démangeaisons et sensations de brûlure, Peu fréquents : rougeur de la peau généralisée, réaction d’hypersensibilité (incluant l’urticaire), gonflement de la peau et des muqueuses et réactions allergique généralisée. Rare : cloques, sécheresse de la peau. Très rare : crise d’asthme, eczéma grave, lésion de la peau avec des pustules, lésion de la peau avec des ulcérations et sensibilité à la lumière de la peau. Fréquence inconnue : hématome sur le site d’application. Après application cutanée, l’absorption du diclofénac dans le sang et le niveau de diclofénac dans le sang sont également extrêmement faibles, comparativement aux niveaux dans le sang qui sont atteintes après la prise orale de diclofénac. Le risque d’effets indésirables touchant l’ensemble du corps (par exemple troubles gastro-intestinaux, hépatiques ou rénaux ou difficultés pour respirer) est donc très faible après une application cutanée comparativement à la fréquence des effets indésirables associés à une prise orale de diclofénac. Si le diclofénac est utilisé sur une surface étendue de la peau ou pour une durée prolongée, des effets indésirables systémiques pourraient se produire. Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. 5. COMMENT CONSERVER VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux ? Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants. Date de péremption N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte ou le flacon après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois. Conditions de conservation Conserver à une température ne dépassant pas 25ºC. Conserver dans l'emballage extérieur d'origine, à l'abri du dessèchement et de la lumière. Conserver le sachet hermétiquement fermé pour éviter le dessèchement. Le médicament se conserve 4 mois après l'ouverture d'un sachet. Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration Ne jetez aucun médicament au tout-à-l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l'environnement. 6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES Liste complète des substances actives et des excipients Que contient VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux ? La substance active est : Diclofénac sodique ........................................................................................................................... 140 mg Pour un emplâtre médicamenteux. Les autres composants sont : Glycérol, propylèneglycol (E1520), adipate de di-isopropyle, sorbitol liquide cristallisable (E420), carmellose sodique, polyacrylate de sodium, copolymère basique de méthacrylate de butyle, édétate disodique, sulfite de sodium anhydre (E221), butylhydroxytoluène (E321), sulfate d'aluminium et de potassium, silice colloïdale anhydre, kaolin léger (naturel), éther laurique de macrogol, lévomenthol, acide tartrique, eau purifiée. Forme pharmaceutique et contenu Qu’est ce que VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux et contenu de l’emballage extérieur ? VOLTARENPLAST est un emplâtre mesurant 10 cm sur 14 cm, avec une couche uniforme de pâte blanche à brun clair étalée sur un support non tissé et un film protecteur détachable. Boîtes de 2, 5, 10 ou 14 emplâtres, dans des sachets refermables contenant 2 ou 5 emplâtres. Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées. Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent Titulaire NOVARTIS SANTE FAMILIALE SAS 14, BOULEVARD RICHELIEU 92500 RUEIL-MALMAISON Exploitant NOVARTIS SANTE FAMILIALE SAS 14, BOULEVARD RICHELIEU 92500 RUEIL-MALMAISON Fabricant MERCKLE GMBH LUDWIG-MERCKLE-STRASSE 3 89143 BLAUBEUREN ALLEMAGNE ou TEVA OPERATIONS POLAND SP Z.O.O. UL. mogimska 80 31-546 krakow POLOGNE ou SOFARIMEX-INDUSTRIA QUIMICA E FARMACEUTICA SA AV. DAS INDUSTRIAS ALTO DE COLARIDE/ALGUALVA 2735-213 CACEM PORTUGAL ou MEPHA PHARMA GMBH MARIE-CURIE-STRASSE 8 - ROOM 1.28 79539 LÖRRACH Allemagne ou novartis sante familiale sas 14 boulevard richelieu 92500 rueil-malmaison france Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur. Date d’approbation de la notice La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}. AMM sous circonstances exceptionnelles Sans objet. Informations Internet Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’Ansm (France). Informations réservées aux professionnels de santé Sans objet. Autres Sans objet.
RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANSM - Mis à jour le : 14/01/2013 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Diclofénac sodique ........................................................................................................................... 140 mg Pour un emplâtre médicamenteux. Excipients : 2,8 mg de butylhydroxytoluène (E321) et 1,4 g propylèneglycol (E1520). Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1. 3. FORME PHARMACEUTIQUE Emplâtre médicamenteux Emplâtre de 10 cm sur 14 cm avec une couche uniforme de pâte blanche à brun clair étalée sur un support non tissé et un film protecteur détachable. 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques Traitement local de courte durée en cas de traumatismes bénins douloureux : foulures, entorses ou contusions. 4.2. Posologie et mode d'administration Posologie Chez l’adulte, appliquer un emplâtre sur la région douloureuse 2 fois par jour (matin et soir). La dose maximale totale pouvant être utilisée est de deux emplâtres par jour, même s’il y a plus d’un traumatisme à traiter. Ne pas traiter plus d’une région douloureuse à la fois. Mode d’application Pour application cutanée uniquement. Couper l'enveloppe contenant l'emplâtre médicamenteux, comme indiqué. Retirer un emplâtre médicamenteux, enlever le film plastique utilisé pour protéger la surface adhésive et appliquer sur la zone douloureuse. Si nécessaire, l’emplâtre peut être maintenu en place par un filet élastique. Refermer soigneusement l'enveloppe avec la fermeture coulissante. Ne jamais découper l’emplâtre. Le produit doit être appliqué uniquement sur une peau intacte et saine et ne doit pas être appliqué lors du bain ou de la douche. Durée d’utilisation VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux doit être utilisé pour une durée la plus courte possible en fonction de l'indication. Sur la base de données limitées disponibles, un traitement d’une courte durée est recommandé. Le bénéfice thérapeutique d’une utilisation d’une durée de plus de 7 jours n’a pas été démontré. Si aucune amélioration n’a été constatée suite à la durée de traitement recommandée, un médecin doit être consulté (voir rubrique 4.4). Chez les adolescents de plus de 16 ans et les adultes, si une utilisation du produit de plus de 7 jours est nécessaire pour soulager la douleur, ou si les symptômes s’aggravent, les parents des adolescents/patients sont invités à consulter un médecin. Enfants et adolescents de moins de 16 ans Cet emplâtre médicamenteux n’est pas recommandé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 16 ans car les données disponibles sur l’efficacité et la tolérance sont insuffisantes (voir rubrique 4.3). Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients âgés qui sont plus sujets aux effets indésirables (voir rubrique 4.4). Patients souffrant d’insuffisance rénale ou hépatique Pour l'utilisation de VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale, voir rubrique 4.4. 4.3. Contre-indications · Hypersensibilité au principe actif ou à l’un des excipients du médicament (par exemple propylèneglycol, butylhydroxytoluène) (voir rubrique 6.1). · Hypersensibilité à tout autre médicament analgésique utilisé en rhumatologie [anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), y compris acide acétylsalicylique]. · Antécédents de crise d’asthme, d’urticaire ou de rhinite aiguë provoquées par l’acide acétylsalicylique ou un autre AINS. · Ulcère peptique évolutif. · Application sur une peau endommagée, quelle que soit la lésion : dermatite exsudative, plaies ouvertes, brûlures, infections cutanées ou eczéma. · Pendant le dernier trimestre de la grossesse (voir rubrique 4.6). · L’utilisation chez l’enfant et l’adolescent de moins de 16 ans est contre-indiquée. 4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi La survenue d’effets indésirables systémiques suite à l’application de VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux n’est pas exclue s’il est utilisé sur une zone cutanée étendue et sur une longue période (voir le RCP des formes systémiques de diclofénac). Sans amélioration après 3 jours de traitement ou si les symptômes s’aggravent, un médecin doit être consulté. Ne pas mettre VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux en contact ou appliqué sur les yeux ou les muqueuses. Il doit être appliqué sur une peau intacte, saine et ne doit pas être appliqué sur une plaie ou sur une blessure ouverte. Ne pas utiliser l’emplâtre sous pansement occlusif. La survenue d’effets indésirables peut être minimisée, par l’utilisation de la dose la plus faible possible pendant la durée de traitement la plus courte possible nécessaire au soulagement des symptômes. Ne pas administrer de manière concomitante tout médicament contenant du diclofénac ou d’autres AINS, par voie systémique ou topique. Les bronchospasmes peuvent être provoqués chez les patients présentant ou ayant présenté un asthme ou des allergies. L’apparition d’une éruption cutanée après application de VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux, impose l’arrêt immédiat du traitement. Afin de réduire tout risque de photosensibilité, les patients doivent être informés d’éviter l’exposition de la zone traitée aux rayonnements solaires (soleil ou cabines UV) pendant environ une journée après le retrait de l’emplâtre. Bien que la survenue d’effets indésirables d’ordre systémique soit rare, VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une altération de la fonction rénale, cardiaque ou hépatique ou chez les patients présentant des antécédents d’ulcère gastro-intestinal, de maladie inflammatoire intestinale ou de saignements digestifs. Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens doivent être utilisés avec une précaution particulière chez les patients âgés qui sont davantage sujets aux effets indésirables. VOLTARENPLAST 1 %, emplâtre médicamenteux contient du propylèneglycol et du butylhydroxytoluène. Le propylèneglycol peut provoquer une irritation cutanée et le butylhydroxytoluène des réactions cutanées locales (par exemple dermatite de contact) ou une irritation des yeux et des muqueuses. L’utilisation du diclofénac peut altérer la fécondité et n’est pas recommandée aux femmes qui souhaitent concevoir un enfant. Chez les femmes pouvant avoir des difficultés à concevoir un enfant ou chez celles qui sont en cours d’investigation pour rechercher une cause d’infertilité, l’arrêt du diclofénac peut être envisagé (voir rubrique 4.6). 4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions En raison du faible passage systémique lors d’un usage normal de VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux, les interactions médicamenteuses signalées pour le diclofénac per os sont peu probables. 4.6. Grossesse et allaitement Fécondité L’utilisation du diclofénac peut altérer la fécondité et n’est pas recommandée aux femmes qui souhaitent concevoir un enfant. Chez les femmes pouvant avoir des difficultés à concevoir un enfant ou chez celles qui sont en cours d’investigation pour rechercher une cause d’infertilité, l’arrêt du diclofénac devrait être envisagé. Grossesse Il n’existe pas suffisamment de données cliniques pour l’utilisation du diclofénac par voie cutanée pendant la grossesse. Les études chez l’animal ont montré une toxicité sur la reproduction après administration par voie générale (voir rubrique 5.3). La concentration systémique de diclofénac est plus faible après une application topique qu’après une administration orale. Avec l’expérience des traitements par AINS à absorption systémique, les recommandations sont les suivantes : L'inhibition de la synthèse des prostaglandines peut affecter le déroulement de la grossesse et/ou le développement de l'embryon ou du fœtus. Les données des études épidémiologiques suggèrent une augmentation du risque de fausse-couche, de malformations cardiaques et de gastroschisis, après traitement par un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines en début de grossesse. Le risque absolu de malformation cardiovasculaire est passé de moins de 1 %, à approximativement 1,5 %. Le risque semble augmenter en fonction de la dose et de la durée du traitement. Chez l'animal, il a été montré que l'administration d'un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines provoquait une perte pré et post-implantatoire accrue et une augmentation de la létalité embryo-fœtale. De plus, une incidence supérieure de certaines malformations, y compris cardiovasculaires, a été rapportée chez des animaux ayant reçu un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines au cours de la phase d'organogénèse de la gestation. Sauf nécessité absolue, le diclofénac ne doit donc pas être prescrit au cours des premier et deuxième trimestres. Si le diclofénac est administré chez une femme souhaitant être enceinte ou enceinte de moins de six mois, la dose devra être la plus faible possible et la durée du traitement la plus courte possible. La dose maximale utilisable est de deux emplâtres par jour (voir rubrique 4.2). Pendant le troisième trimestre de la grossesse, l’utilisation des inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines expose le fœtus aux risques suivants : · toxicité cardio-pulmonaire (hypertension pulmonaire avec fermeture prématurée du canal artériel) ; · perturbation de la fonction rénale pouvant aller jusqu’à l’insuffisance rénale avec oligoamnios ; En fin de grossesse, les risques pour la mère et le nouveau-né sont les suivants : · risque d’allongement du temps de saignement, effet antiagrégant plaquettaire pouvant survenir même à très faible dose ; · inhibition des contractions utérines, aboutissant à un retard ou à un allongement du travail obstétrical. L’usage du diclofénac est donc contre-indiqué pendant le troisième trimestre de la grossesse. Allaitement Le diclofénac et ses métabolites sont excrétés en faibles quantités dans le lait maternel. Cependant, à des doses thérapeutiques de VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux aucun effet sur le nourrisson n’est attendu. En raison d’un manque d’études contrôlées chez les femmes allaitantes, le produit ne doit être utilisé pendant l’allaitement qu’après conseil du professionnel de santé. Dans ces circonstances, VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux ne doit pas être appliqué sur les seins des mères allaitantes, ni ailleurs sur des zones étendues de la peau ou pour une période prolongée (voir rubrique 4.4). 4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines Aucun effet de VOLTARENPLAST 1%, emplâtre médicamenteux sur l'aptitude à conduire des véhicules et utiliser des machines n'est attendu ou seul un effet négligeable. 4.8. Effets indésirables Les effets indésirables sont classés en fonction de leur fréquence, le premier étant le plus fréquent, selon la convention suivante : · très fréquents (≥ 1/10), · fréquents (≥ 1/100 à < 1/10), · peu fréquents (≥ 1/1 000 à < 1/100), · rares (≥ 1/10 000 à < 1/1 000), · très rares (< 1/10 000), · fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles). Infection et infestations : Très rare : éruption pustuleuse. Troubles du système immunitaire Peu fréquent : érythèmes généralisés, réaction d’hypersensibilité (incluant l’urticaire), œdème de Quincke, réaction de type anaphylactique. Troubles du système respiratoire, thoracique et mediastinal Très rare : crise d’asthme. Troubles du système cutané ou sous-cutané Fréquents : réactions cutanées locales telles que rougeur, eczéma, érythème, dermatite (incluant dermatite de contact et allergique) , gonflement de la peau, prurit et sensations de brûlure. Rare : dermatite bulleuse, sécheresse cutanée. Très rare : eczéma grave, éruption avec des ulcérations, réactions de photosensibilité (les patients doivent être mis en garde contre une exposition excessive aux rayons du soleil afin de réduire l'incidence de la photosensibilité). Fréquence indéterminée : hématome sur le site d’application. Troubles généraux et anomalies au site d'administration Fréquent : réactions au site d’application. L’absorption systémique du diclofénac après application topique est très faible et les niveaux plasmatiques de diclofénac sont également très faibles comparés aux taux plasmatiques de principe actif observés après l’utilisation de formes orales. La probabilité de survenue d’effets indésirables d’ordre systémique (tels que troubles gastro-intestinaux ou rénaux, bronchospasme) est très faible comparée à la fréquence de tels effets associés au diclofénac par voie orale. Cependant, lorsque le diclofénac est appliqué sur une surface de peau étendue et pendant une période prolongée, la possibilité de survenue d’effets indésirables d’ordre systémique ne peut être exclue. 4.9. Surdosage Aucun cas de surdosage n'a été signalé. S'il survient des effets indésirables d'ordre systémique graves après une utilisation incorrecte ou lors d'un surdosage accidentel (par exemple chez l'enfant), se référer aux mesures habituelles en cas d'intoxication par des anti-inflammatoires non-stéroïdiens. 5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES 5.1. Propriétés pharmacodynamiques Classe pharmacothérapeutique: Anti-inflammatoires non-stéroïdiens à usage topique, code ATC : M02AA15 Le diclofénac est un anti-inflammatoire non stéroïdien aux propriétés analgésiques, qui inhibe efficacement la synthèse des prostaglandines sur des modèles standard d'inflammation chez l'animal. Chez l'Homme, le diclofénac diminue la douleur, l'œdème et la fièvre associée à une inflammation. Par ailleurs, le diclofénac provoque une inhibition réversible de l'agrégation plaquettaire induite par l'ADP et le collagène. 5.2. Propriétés pharmacocinétiques Lors de l'application cutanée, le diclofénac est lentement et incomplètement absorbé. A l'état d'équilibre, les taux plasmatiques de diclofénac reflètent une absorption continue du diclofénac à partir de l'emplâtre, que celui-ci soit appliqué le matin ou le soir. Lors d'une utilisation par voie topique, le diclofénac pourrait être stocké au niveau du derme à partir duquel il est lentement libéré dans le compartiment central. L'efficacité thérapeutique observée est essentiellement imputable aux concentrations tissulaires thérapeutiques du principe actif au niveau du site d'application. La pénétration jusqu'au site d'action dépend de l'étendue et de la nature de la lésion ainsi que des sites d'application et d'action. Au niveau du pic plasmatique, les concentrations moyennes sont d'environ 3 ng/ml. Le taux de liaison du diclofénac aux protéines plasmatiques est élevé (99 %). Le métabolisme et l'élimination sont comparables après application cutanée et administration orale. Après un métabolisme hépatique rapide (hydroxylation et liaison à l'acide glucuronique), les deux tiers du principe actif sont éliminés par voie rénale et un tiers par voie biliaire. 5.3. Données de sécurité préclinique Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, génotoxicité et cancérogénèse n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme en dehors de ceux déjà mentionnés dans d'autres rubriques. Dans les études animales, la toxicité chronique du diclofénac après administration systémique s'est essentiellement manifestée par des lésions et ulcères gastro-intestinaux. Une étude de toxicité menée pendant deux ans chez le rat a montré une augmentation dose-dépendante de la fréquence des occlusions thrombotiques des vaisseaux cardiaques sous traitement par le diclofénac. Dans les études menées chez l'animal à propos de la toxicité sur la reproduction, l'administration systémique de diclofénac a inhibé l'ovulation chez la lapine et perturbé l'implantation et le développement embryonnaire initial chez la rate. Le diclofénac a allongé la durée de la gestation et de la mise-bas. Le potentiel embryotoxique du diclofénac a été étudié dans trois espèces animales (rat, souris, lapin). Des morts fœtales et un retard de croissance ont été observés aux doses toxiques pour la mère. En l'état actuel des connaissances, le diclofénac est considéré comme non tératogène. Les doses inférieures aux doses toxiques pour la mère n'avaient pas d'influence sur le développement des petits. Les études classiques de tolérance locale ne montrent aucun risque particulier pour l'Homme. 6. DONNEES PHARMACEUTIQUES 6.1. Liste des excipients Glycérol, propylèneglycol (E1520), adipate de di-isopropyle, sorbitol liquide cristallisable (E420), carmellose sodique, polyacrylate de sodium, copolymère basique de méthacrylate de butyle, édétate disodique, sulfite de sodium anhydre (E221), butylhydroxytoluène (E321), sulfate d'aluminium et de potassium, silice colloïdale anhydre, kaolin léger (naturel), éther laurique de macrogol, lévomenthol, acide tartrique, eau purifiée. Support de polyester non tissé. Film protecteur en polypropylène. 6.2. Incompatibilités Sans objet. 6.3. Durée de conservation 3 ans. Après première ouverture d'un sachet : 4 mois. 6.4. Précautions particulières de conservation A conserver à une température ne dépassant pas 25ºC. A conserver dans l'emballage extérieur d'origine, à l'abri du dessèchement et de la lumière. Conserver le sachet soigneusement fermé pour éviter le dessèchement. 6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur Sachets scellés et refermables constitués de papier/polyéthylène/aluminium/copolymère d'éthylène et d'acide méthacrylique, contenant 2 ou 5 emplâtres. Boîtes de 2, 5, 10 ou 14 emplâtres. Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées. 6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation Après l'utilisation, plier l'emplâtre en deux, avec la face adhésive vers l'intérieur. 7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE NOVARTIS SANTE FAMILIALE SAS 14, BOULEVARD RICHELIEU 92500 RUEIL-MALMAISON 8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE · 394 222-8 ou 34009 394 222 8 2: 2 emplâtres médicamenteux en sachet (papier/PEBD/Aluminium/ Coplymère d'éthylène et acide méthacrylique). · 394 223-4 ou 34009 394 223 4 3: 5 emplâtres médicamenteux en sachet (papier/PEBD/Aluminium/ Coplymère d'éthylène et acide méthacrylique). · 394 224-0 ou 34009 394 224 0 4: 10 emplâtres médicamenteux en sachet (papier/PEBD/Aluminium/ Coplymère d'éthylène et acide méthacrylique). · 394 225-7 ou 34009 394 225 7 2: 14 emplâtres médicamenteux en sachet (papier/PEBD/Aluminium/ Coplymère d'éthylène et acide méthacrylique). 9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION [à compléter par le titulaire] 10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE [à compléter par le titulaire] 11. DOSIMETRIE Sans objet. 12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES Sans objet. CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE Médicament non soumis à prescription médicale.